Vélo tout terrain (VTT) en famille à Morzine

This post is also available in: English (Anglais)

Le domaine des Portes du Soleil est l’un des meilleurs endroits du monde pour pratiquer le VTT. J’ai testé pour vous quelques-uns des autres coins les plus réputés, et je peux vous dire qu’ils sont tous extraordinaires. Il se trouve que j’ai dirigé une entreprise de VTT à Morzine pendant 10 ans (Endlessride, qui n’existe plus). Collectivement, nos invités et nos guides ont couvert TOUS les endroits intéressants à vélo. Toutefois, nous n’avons jamais pu déterminer lequel remportait la Palme d’or. Mais Morzine figurait toujours parmi les finalistes.

Les questions suivantes se posent : est-ce un bon endroit si vous êtes débutant(e) ou si vous avez de jeunes enfants ? D’ailleurs, existe-t-il des lieux qui conviennent au vélo en famille à Morzine ? À Endlessride, nous avions l’habitude d’accompagner les familles et les débutants du début à la fin de leur parcours. Nous étions capables d’assurer leur sécurité, mais nous savions que sans connaissance du terrain, les novices pouvaient être dépassés par moments, et nous pouvions le vérifier tous les jours ! Toutefois, depuis le démarrage de notre entreprise en 2000, la situation s’est progressivement améliorée. En seize ans, les Portes du Soleil ont en effet beaucoup changé. Il est indéniable que le domaine convient avant tout aux cyclistes de descente, mais les diverses autorités touristiques tentent d’adoucir un peu les choses pour attirer leur clientèle favorite, c’est-à-dire les familles actives. Le Multipass en est la preuve par excellence : 2 € par jour nager, patiner, jouer au tennis et utiliser les remontées mécaniques (pour piétons – pas pour cyclistes !).

ecureuils

La piste « Les écureuils », pour commencer. Si c’est trop, rebroussez chemin vers le parc des Dérêches.

Morzine elle-même n’a pas les pistes les plus avenantes pour les familles. C’est à Châtel et aux Gets que vous les trouverez. En fait, elles se trouvent entre les deux villes, donc pour profiter de la plus grande variété, Morzine pourrait bien constituer le meilleur « camp de base ». Si vous avez trop d’information et que vous doutez de votre choix, faites appel à un(e) guide de VTT qualifié(e). Au moins pour vous lancer. Je peux vous en recommander. Il suffit de demander ! Sinon, continuez de lire…

Morzine – Les Gets

La piste de VTT la plus accueillante pour les familles est le sentier pédestre qui monte et descend le long de la rivière. Aucune remontée mécanique pour skieurs requise ! L’accès est à côté de la piscine extérieure (et du nouveau planchodrome). Le sentier est bidirectionnel. Il se trouve dans le parc des Dérêches et convient à tous les âges, notamment grâce à la quasi-absence de pentes. Le circuit le plus long et le plus facile mesure 10 km. Il est facile de le prolonger en dehors du parc sur un chemin bien balisé en direction de Saint-Jean-d’Aulps, voire jusqu’au Biot (consultez une carte pour ce tronçon), pour un trajet hors route à 95 % qui convient à tous les cyclistes. L’aller et retour Morzine-Le Biot fait 28 km. L’itinéraire est le même dans les deux sens, à moins que vous ne décidiez de prendre la route, chose que je déconseille à la plupart des familles. La circulation y est trop dense. Il s’agit également d’une superbe alternative aux remontées mécaniques en cas de pluie pour les cyclistes aguerris. Faites simplement attention aux ponts de bois dans ces conditions ! La carte ci-dessous indique le début du parcours. L’itinéraire complet est disponible sur OpenStreetMap. Il figure aussi sur la carte imprimée de Morzine (série Top 25 de l’IGN). Notez que la carte de l’IGN est maintenant consultable en ligne également.

dereche

Les Dérêches, section morzinoise du meilleur itinéraire de vélo familial. La flèche rouge indique la direction de Saint-Jean-d’Aulps.

Les cartes de VTT de Morzine et des Gets sont téléchargeables ici. L’image à haute résolution se trouve ci-dessous.

morzine

J’aimerais maintenant suggérer quelques possibilités supplémentaires pour les familles de cyclistes. Dans ce qui suit, les parcours sont des « itinéraires » ; ils ne sont ni balisés ni surveillés par des équipes de secouristes. Au départ des Gets :

Itinéraire A : Boucle des clarines, 6 km sur le mont Chéry aux Gets. Très facile ; piste large et dégagée et vue superbe sur le mont Blanc. Je n’ai jamais fait de sortie juste pour cet itinéraire. Il est là de toute façon ; l’itinéraire B, qui semble être son prolongement, est une route. Une route tranquille, précisons-le. Donc, pour une sortie en famille vraiment facile, prenez la télécabine du mont Chéry, faites la boucle A, puis redescendez aux Gets par la route en passant par le mont Caly.

Itinéraire D : Tour du mont Chéry, 13 km de VTT de style « vélocross ». Très recommandé. Il convient aux familles, comme une voie bleue dans un centre de VTT en dehors des Alpes, à condition que ces familles n’aient pas peur des côtes ! Une « zone technique » est indiquée sur la carte. Nous appelions cette piste « la dangereuse », en raison des signaux d’avertissement. La section la plus périlleuse est souvent fermée pour cause de glissement de terrain.

Itinéraire F : Tour du plateau de Loex, 14 km de piste noire ! Cet itinéraire est probablement coté très difficile à cause de sa longueur et du fait que les cyclistes doivent être plus autonomes que sur d’autres pistes, notamment pour leur orientation. Si le circuit D n’a pas posé problème, il devrait en être de même techniquement sur celui-ci. Mais faites attention au virage serré dans la vallée de Samoëns : la journée pourrait se terminer dans les larmes si vous le négociez de travers. La meilleure façon de revenir aux Gets sera alors le taxi !

Avec la configuration actuelle des « pistes » de VTT, commencez par la nº 1, soit la piste des Écureuils, c’est-à-dire la « descente familiale ». Elle est très belle et donne un parfait aperçu du type de pistes de VTT que la zone peut offrir. Si vous éprouvez des difficultés sur celle-ci, restez sur les pistes vertes. La « clique » des descendeurs l’apprécie énormément elle aussi ; il n’y a aucun mal à cela, à condition qu’ils laissent de la place aux familles. Comme ils oublient souvent, soyez prudent(e) quand vous vous arrêtez pour admirer le paysage. Sortez de la piste et de leur chemin !

Si vous empruntez la nº 20, le retour des Gets à Morzine devrait se faire sans anicroche. Elle est tracée en rouge. Cela s’explique vraisemblablement par la présence d’une section escarpée après le restaurant L’Atray (arrêtez-vous pour prendre un verre !), mais vous pouvez toujours mettre pied à terre. Le meilleur chemin facile pour revenir à Morzine est certainement la piste nº 24, appelée Morzine par les Mouilles.

Les pistes nº 22 et 23, toutes deux bleues, sont les meilleures options depuis les hauteurs du Pleney. Elles comprennent toutefois des talus et des sections abruptes.

La liaison avec les Gets est étrange : elle est rouge, et cela est justifié. Si cela commence à dépasser vos capacités, alors (vous aurez besoin d’une carte) commencez en bas, reprenez sur le chemin de Nabor, puis roulez jusqu’aux Gets. Vous pouvez poursuivre sur ce chemin ; la route n’est pas compliquée, mais il est difficile de ne pas se laisser entraîner par la descente principale des Gets, endroit où il ne fait pas bon se retrouver en famille !

Avoriaz – Châtel

De Morzine, cela représente une sortie d’une journée. Elle peut toutefois être raccourcie en prenant la voiture aux environs des Lindarets. (Je la décris au départ de Morzine.) Dirigez-vous vers la télécabine de Super Morzine, puis le télésiège de Zore. En haut, vous trouverez une piste large, non accidentée et sableuse qui conduit à Avoriaz. Après quelques kilomètres, vous arriverez au col de la Joux Verte. À partir de là, la voie de VTT est bien balisée, mais peut-être trop difficile pour la plupart des enfants. L’option la moins risquée serait de descendre par la route jusqu’aux Lindarets. Aux Lindarets, le télésiège de Chaux Fleurie assure la liaison avec le Bike Park de Châtel.

Avoriaz

Le plan des pistes de VTT de Châtel est téléchargeable ici. Commencez sur une verte, la Panoramic, l’une des classiques de la zone. À ne pas manquer. Pour la plupart des personnes, elle suffit. Pour d’autres, c’est déjà trop. Si vous atteignez vos limites sur la Panoramic, retournez au télésiège à Plaine Dranse ! Si vous pensez que vous pouvez vous aventurer au-delà, descendez la piste bleue, la Serpentine. Je viens juste de voir l’Eterlou, en vert, sur la carte de cette année (2016) : soit elle est nouvelle soit j’ignorais son existence. Dans un cas comme dans l’autre, je ne suis pas en mesure d’en parler. Je l’évaluerai lorsque la zone sera ouverte à la fin du mois de juin

chatel

Revenir à la maison depuis Châtel est l’un des petits problèmes auxquels une équipe de VTT familiale peut être confrontée. Surtout si les pistes vertes sont les seules envisageables. L’option la plus simple, une fois arrivé(e) en haut du télésiège des Rochassons, est de marcher quelques mètres jusqu’au Fantasticable (signalé par un cercle rouge sur le plan ci-dessous), puis de prendre le sentier balisé vers Les Mossettes. Il fait un gros virage en baïonnette sur lui-même en direction des Lindarets. Restez ensuite dans le GR5 pour revenir dans la vallée. La partie inférieure est une piste de ski alpin, plutôt abrupte et gravillonneuse. Elle n’est pas idéale, mais c’est le chemin le plus facile. J’ai indiqué le trajet à suivre en rouge. J’ai également surligné une piste bleue évidente, la Chésery, dont le début est assez ardu, puis une noire, la Toboggan, qui porte bien son nom. Toutes ces pistes constituent des options « officielles » pour redescendre..

Avoriaz return

Rappelez-vous que marcher à côté de votre vélo vaut mieux que tomber de votre vélo ! Depuis les Lindarets, le meilleur chemin pour revenir à Morzine est la route jusqu’à Ardent – oui, la route, qui peut être encombrée à certaines heures de la journée. De là, suivez les indications de l’itinéraire cyclable aux alentours du lac Montriond en direction de Morzine.

Voilà, vous disposez de suffisamment d’information pour rouler trois ou quatre jours. Dernier conseil : vous remarquerez que la majorité des cyclistes portent des protections (genouillères, protège-coudes et casques intégraux). Pour les circuits que je viens de décrire, vous aurez besoin d’un casque et de gants à doigts longs. Je recommande en outre les protège-genoux. Grâce à eux, si vous tombez, vous conserverez une chance de pouvoir remonter en selle le lendemain. Sans eux, vous vous écorcherez tellement que vous pourriez perdre momentanément l’envie de faire du vélo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.