Le col du Corbier relie les vallées de Morzine et de Châtel. Si vous planifiez un déplacement en voiture de l’une à l’autre, la route la plus rapide passe par ce col qui, contrairement à ce que croient de nombreux visiteurs, est ouvert tout l’hiver. Outre qu’il sert de raccourci entre deux vallées très fréquentées, il doit demeurer praticable toute l’année, car environ 750 appartements et chalets, pour une capacité d’hébergement totale de 4 000 lits, ont été construits sur le col proprement dit. Le col du Corbier abritait en effet une station de ski alpin, Drouzin-le-Mont, qui a connu des hauts et des bas.

La meilleure source pour connaître l’histoire de cette station aujourd’hui fermée est probablement la page Wikipédia du col du Corbier.

Montagne Douce

Depuis que le domaine skiable a cessé d’être exploité, la commune du Biot déploie de grands efforts pour venir en aide à la collectivité du col du Corbier et éviter son déclin. Elle a supervisé le démontage des remontées mécaniques, opération souvent négligée. Elle a également fait construire un imposant bar-restaurant, qui est devenu le cœur de la nouvelle station, dite de « montagne douce ». J’y suis allé à quelques reprises récemment, et je peux témoigner du succès de la formule ! Comme on pouvait s’y attendre, le prix des logements a chuté après la fermeture de la station de ski alpin, ce qui a eu pour conséquence d’attirer l’attention sur l’endroit. Malgré la dépréciation de l’immobilier, l’offre d’activités demeure étoffée, et les pistes de ski, pas si éloignées que cela :

# Saint-Jean-d’Aulps (Espace Roc d’Enfer) : 18 min
# La Chapelle d’Abondance : 22 min
# Morzine : 26 min
# Châtel : 30 min
# Avoriaz (Ardent) : 30 min

Les vacanciers du col du Corbier peuvent même se passer de voiture : un autobus fait l’aller et retour jusqu’au Roc d’Enfer quatre fois par jour.

Mes lectures sur les diverses activités promues au col m’ont donné envie d’y faire un tour. Je m’y suis rendu par une journée grise et glaciale, pourtant j’ai été impressionné. J’ai vu beaucoup de gens qui s’amusaient, et ce, gratuitement. Une véritable aubaine pendant les vacances !

Palette d’activités

# Fat bike électrique guidé, vélos fournis.
# Randonnée en raquettes, guidée par le célèbre guide local Michel Robin.
# Ski-joering et balades en poney organisés par Samuel et Catherine Bailly du ranch de Saint-Jean-d’Aulps.
# ET… tir à l’arc et sarbacane sur cible ! Descentes en luge et un peu de nourriture.

Les activités ne durent pas toute la journée, par conséquent il faut consulter la page « Animations » du site de l’office de tourisme de la Vallée d’Aulps ou sa page Facebook.

J’ai roulé jusqu’à Drouzin sur la piste damée

La commune continue d’entretenir l’une des pistes. Cette piste est balisée et déblayée après chaque chute de neige. Sa pente étant relativement douce, elle convient pour une sortie de fatbike ou de ski de randonnée tous niveaux, qui donnera accès aux anciennes pistes. Excellente pour une initiation au sport ! Vous trouverez ci-dessous une carte de son tracé. Appelez la mairie au 04-50-72-12-06 si vous voulez vérifier qu’elle est ouverte.

Les autorités municipales parlent de développement d’activités estivales et de création d’un « espace loisirs » près du lac local ; suivez cela de près !

Pour conclure, notre bien immobilier vers lequel tous les regards sont tournés est le chalet Snowy (4 pièces, 237 000 €). Cliquez sur l’image pour en savoir plus.

 

 

Posted on by Gareth Jefferies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *