Qu’est-ce qu’une Spartan Race ?

Il s’agit d’une course à obstacles de type « parcours du combattant » sur une longueur de 4 à 42 km. Cette épreuve a vu le jour il y a 10 ans aux États-Unis, et la franchise est désormais exploitée dans 14 pays. En France et au Royaume-Uni, par exemple, il se tient une demi-douzaine de courses Spartan chaque année. À l’échelle européenne, les courses accessibles sont évidemment très nombreuses, au rythme d’un ou deux événements par week-end pendant toute la durée du printemps et de l’été. Aux États-Unis, il existe même une série télévisée dérivée !

 

 

À Morzine en 2017, environ 8 000 personnes au total ont participé au Spartan Sprint, au Super Spartan, au Spartan Beast et à l’Ultra Beast. 60 obstacles jalonnaient les 42 km de l’Ultra, que les meilleurs ont couverts en 7 h ; je crois que les derniers ont terminé en plus ou moins 12 h !

 

 

Les obstacles semblent consister en un grand nombre de rivières, des murs glissants, des pentes abruptes, des lancers de javelot, des ponts de singe, des cordes, encore des cordes, et si vous échouez à franchir l'un de ceux-ci, la pénalité est de 30 « burpees », un burpee étant une pompe suivie d’un saut de grenouille. D’après ce que j’ai vu, certains obstacles sont presque impossibles à passer en état de fatigue, par conséquent cela signifie beaucoup de burpees ! Et pour finir sur une note spectaculaire, le dernier obstacle est un feu à sauter !

 

 

Chaque rencontre requiert une énorme organisation : du personnel permanent et des bénévoles doivent remuer une grande quantité de boue pour construire les fameux obstacles et gérer l’événement lui-même pendant tout le week-end. Les frais d’inscription, qui dépendent de la longueur de la course, s’échelonnent de 40 à 240 €.

 

 

Posted on by Gareth Jefferies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *